Christophe Hüe - Libraire -


Paris 10e, sur rendez-vous ou par correspondance uniquement - Tel. : 01 48 00 91 59 Contacter le libraire

Christophe Hüe - Livres anciens

Sur rendez-vous ou par correspondance uniquement.


Paris, 75010
21 rue des Messageries
01 48 00 91 59

Facebook Bibliographique Christophe Hüe Livres anciens Twitter Bibliographique Christophe Hüe Livres anciens Flux RSS, Nouveautés, librairie Christophe Hüe - livres anciens google profile, librairie Christophe Hüe - livres anciens


reliures de livres anciens


Aujourd'hui le 18/08/17

1462 livres en ligne.

Christophe Hüe
bibliographique.com
2005-2017

Nos livres sont également visibles sur le site de livres rares ou épuisés :
Livre-rare-book

Validation html5 :
validator.nu
validator.w3.org

LAROUSSE (Pierre).
Editeur et homme de lettres français, né à Toucy (Yonne), le 23 octobre 1817, et élevé à l'école primaire de son pays, alla faire quelques classes au collège de Versailles, puis revint, en 1837, à Toucy, diriger l'école professionnelle fondée en vertu des circulaires de M. Guizot. Au bout de trois ans, il la quitta pour venir à Paris où il reprit ses études, en suivant les cours publics. Après avoir été pendant quelques années professeur dans une institution libre, il fonda, en 1851, avec M. Boyer pour associé, une librairie classique, qui, entre autres livres pour les écoles, publia ses nombreux ouvrages de grammaire d'enseignement ou de littérature.
On cite particulièrement de M. Larousse deux recueils de pensées, de mots célèbres, etc.: Fleurs latines (1862, gr. in-8) et Fleurs historiques (1863, gr. in-8, avec photographies); puis son Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, français, historique, géographique, etc., commencé en 1864 (in-4, à 4-col. par livraisons). Ses livres d'enseignement embrassant la lecture, la grammaire, la lexicologie, les éléments du style et des langues classiques. Il a fondé, comme éditeur, deux journaux d'enseignement, l'Ecole normale, en 1858, et l'Emulation en 1860.

Source : G. Vapereau. Dictionnaire universel des contemporains. Paris, 1865.