Christophe Hüe - Libraire -


Paris 10e, sur rendez-vous ou par correspondance uniquement - Tel. : 01 48 00 91 59 Contacter le libraire

Christophe Hüe - Livres anciens

Sur rendez-vous ou par correspondance uniquement.


Paris, 75010
21 rue des Messageries
01 48 00 91 59

Facebook Bibliographique Christophe Hüe Livres anciens Twitter Bibliographique Christophe Hüe Livres anciens Flux RSS, Nouveautés, librairie Christophe Hüe - livres anciens google profile, librairie Christophe Hüe - livres anciens


reliures de livres anciens


Aujourd'hui le 16/12/17

1502 livres en ligne.

Christophe Hüe
bibliographique.com
2005-2017

Nos livres sont également visibles sur le site de livres rares ou épuisés :
Livre-rare-book

Validation html5 :
validator.nu
validator.w3.org

Bibliothèque

S. f. mot grec composé de βιϐλος (biblos), livre, et de ϑηϰη (thêké), dépot, lieu où l'on serre quelque chose.

Une bibliothèque est le lieu où l'on trouve une collection de livres classés et rangés dans un ordre, et d'après un système bibliographique quelquonque.

L'histoire des bibliothèques pouvoit être intéressante dans un tems où elles étaient peu nombreuses; mais aujourd'hui qu'il n'y a point de villes considérables, en Europe, qui n'ait une ou plusieurs bibliothèques, la seule chose qu'il importe de savoir, c'est que le public et les savans y trouvent un accès plus ou moins facile; mais sous ce rapport, les bibliothèques sont aujourd'hui au même point où elles étoient, lorsque Vincent Fabricius écrivoit de Paris à Gronovius, que rien n'égaloit la politesse obligeante avec laquelle les Français lui communiquoient leurs richesses littéraires, et où l'entrée des bibliothèques de Rome, ainsi que de toute l'Italie, de l'Allemagne, et d'Angleterre, étoit, sinon impossible, du moins d'un accès trés difficile.

On appelle encore

bibliothèque, un recueil, une compilation d'ouvrages de la même nature, ou d'auteurs qui ont compilé tout ce qu'on a dû dire sur un même sujet. Telle est la bibliothèque de l'origine des dieux, d'Apollodore d'Athènes; la bibliothèque historique de Diodore de Sicile; la bibliothèque des pères, commencée par Marguarin de la Bigne, et une autre de Dupin. Enfin, on appelle bibliothèque, un livre qui parle indifféremment de toutes sortes d'auteurs et d'écrits sur différentes matières: Photius parmi les grecs a laissé une bibliothèque où il a donné l'abrégé de plus de 300 volumes de différents auteur, et porté son jugement sur chacun.

On a des bibliothèques rabbinique, chimique, orientale, des bénédictins, des chanoines réguliers, des augustins, des prémontrés, des dominicains, des franciscains, des jésuites, etc.

Source : Lunier. Dictionnaire des sciences et des arts. Paris, 1805.