Livres anciens

Christophe Hüe - Libraire - Livres anciens


Paris 10e, sur rendez-vous ou par correspondance uniquement - Tel. : 01 48 00 91 59 Contacter le libraire
Parcours alphabétique
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
 
 
BRUNET (Pierre-Gustave)
Littérateur français, né à Bordeaux, le 18 novembre 1807, est membre de l'Académie des belles-lettres de cette ville, où il a été nommé adjoint au maire. Ses publications bibliographiques l’ont fait confondre quelquefois avec son homonyme, M. J. C. Brunet , voy. ci-dessus).
Il s’est occupé particulièrement de recherches sur les divers patois de la France , ainsi que sur la vieille langue française, et a mis en lumière, dans un grand nombre de brochures, des fragments et des extraits d'auteurs anciens devenus fort rares, en les accompagnant de notices intéressantes. Nous citerons entre autres : Recueil d’opuscules et de fragments en vers patois, 1839, in-16); les Amours de Colas, comédie en vers poitevins (1843, in-8) ; les Joyeuses recherches de la langue tolosaine (1847, in-8); la Piedmontoize, en vers bressans (1855, in-12); Essai d'étude bibliographique sur Rabelais (1841, in-8), et autres publications d'un petit nombre de pages et tirées à très-peu d'exemplaires M. G. Brunet a donné en outre des traductions ou des éditions de divers ouvrages : la Légende dorée, de Jacques de Voragine (1843 , 2 vol. in-12); les Propos de table de Martin Luther (1844, in-12); les Évangiles apocryphes (1849, in-12; 1863, 2e édit.) ; Correspondance complète de la duchesse d'Orléans , princesse palatine, mère du régent (1855, 2-vol. in-18); Mémoires et correspondance de Mme d'Épinay (1856, 2 vol. in-18) ; le Nouveau siècle de Louis XIV (1857 ,
in-18), choix de chansons inédites de 1634 à 1712. Il a publié plus récemment un Dictionnaire
de bibliographie catholique (1859) ; Curiosités théologiques (1861, in-18) ; Essais sur les bibliothèques imaginaires (même année), etc.
On a encore de lui divers opuscules d'économie politique et commerciale, des mémoires sur les questions vinicoles, sur le libre-échange, etc. Il a traduit de l'anglais, sous le titre de : Principes de législation commerciale et financière
(Bordeaux, 1843, in-8), un écrit rédigé sous l'inspiration de sir Robert Peel. Il a enfin collaboré au Dictionnaire de la conversation, à la Biographie générale, au Bulletin du bibliophile, à la Revue archéologique, au Journal des économistes, au Libre-échange, etc.

Source : G. Vapereau. Dictionnaire universel des contemporains. Paris, 1865.

Retour au catalogue de notre librairie :
Toutes les nouveautés