Livres anciens

Christophe Hüe - Livres anciens


Paris 10e, sur rendez-vous ou par correspondance uniquement - Tel. : 01 48 00 91 59 Contacter le libraire
Parcours alphabétique
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
 
 
Chalcographie
(du grec kalkos, cuivre, et graphô, je grave), art de graver sur cuivre. V. gravure. - On donne le même nom au lieu où l'on a réuni un grand nombre de planches gravées. La Chalcographie apostolique de Rome conserve beaucoup d'oeuvres remarquable. Celle du Louvre, plus importante encore, date de Louis XIV; en 1670, ce prince décida qu'on graverait les évènements militaires de son règne, les vues des palais, jardins et fontaines, les tableaux qui décoraient les résidences royales, et, depuis 1699, les gravures qu'il fit faire furent livrées à bas prix au public. Louis XV et Louis XVI continuèrent cette oeuvre. A la suite d'une proposition faite par le général Pommereul en 1797, le gouvernement résolut de confier à certains artistes le soin de graver les plus beaux tableaux du Louvre, et de chercher dans la vente des épreuves une ressource pour le Trésor. Bien que cette tentative eut donnée de beaux résultats, on abandonna bientôt l'entreprise à des particuliers, Laurent, Filhol, Bouillon, etc., qui la laissèrent dépérir. Depuis peu d'années seulement, l'Etat a repris la direction de la Chalcographie

Source : BACHELET (TH.) et DEZOBRY (M. CH.). Dictionnaire général des lettres, des beaux-arts et des sceinces morales et politiques. Paris, Librairie Ch. Delagrave, 1882

Retour au catalogue de notre librairie :
Toutes les nouveautés