Livres anciens

Christophe Hüe - Libraire - Livres anciens


Paris 10e, sur rendez-vous ou par correspondance uniquement - Tel. : 01 48 00 91 59 Contacter le libraire
Parcours alphabétique
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
 
 
Livres anciens, romantiques et modernes

Qu'appelle-t-on "livre ancien" ?

En général, on considère "anciens" les livres imprimés avant le XIXe. Certains choisissent 1789 comme date frontière, d'autres 1815, mais c'est le plus souvent l'année 1800 qui est retenue. Cette définition peut varier d'un pays à l'autre selon l'époque où l'imprimerie y est apparue. En France, c'est vers la période révolutionnaire que sont imprimés les derniers livres qu'aujourd'hui nous appelons anciens.

Il existe une grande variété de livres anciens suivant les lieux et les époques où ils ont été imprimés et reliés. En Europe, les livres les plus anciens sont appellés incunables : il s'agit des livres imprimés à partir de l'invention de l'imprimerie (vers 1450) jusqu'à l'an 1500 inclus.

Et les romantiques, et les modernes ?

Les livres imprimés à partir du XIXe siècle ne sont pas considérés comme anciens. On les qualifie de livres romantiques puis modernes. Dans les années 1920, Carteret publie le "Le trésor du bibliophile romantique et moderne 1801-1875" qui situe donc la transition entre livres romantiques et modernes pendant cette période. L'année 1848 est la date généralement retenue. En 1946, Carteret complète sa première bibliographie par "Le trésor du bibliophile - Livres illustrés modernes - 1875-1945", classant ainsi les livres de cette période dans les livres modernes. Cependant, les livres dits "modernes" le sont de moins en moins avec le temps, et aujourd'hui, le qualificatif moderne est rarement utilisé pour le XIXe siècle.

En fait, à partir du XIXe, les livres sont plutôt regroupés par périodes correspondant à des courants artistiques et littéraires (romantisme, Art-déco, surréalisme, ...). Mais ces classifications sont évidemment arbitraires et sujettes à de longues discussions.

Précisons enfin que "livres modernes" ne désigne pas "livres neufs". Certains libraires spécialisés en livres modernes préfèrent annoncer "livres anciens et modernes" sans quoi le terme "livres modernes" serait entendu comme "livres neufs" par de nombreux clients.

Source : bibliographique.com

Retour au catalogue de notre librairie :
Toutes les nouveautés