Livres anciens

Christophe Hüe - Livres anciens


Paris 10e, sur rendez-vous ou par correspondance uniquement - Tel. : 01 48 00 91 59 Contacter le libraire
Parcours alphabétique
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
 
 
Page : Précedent 1 2 [3]
Bibliotaphe

S. m. mot grec composé de βιϐλος (biblos), livre, et de ταφος (taphos), tombeau: enterreur de livres. (Bibliographie) Les savans donnent ce nom à ceux qui ont des livres rares et curieux, qu'ils ne communiquent à personne; ils les appellent bibliotaphes, parce qu'ils sont en effet comme le tombeau des livres qu'ils possèdent.

Toute la définition

Lunier. Dictionnaire des sciences et des arts. Paris, 1805.


Bibliothécaire

S. m. mot grec composé de βιϐλος (biblos), livre, et de τιϑεμί (tithêmi), mettre en place : celui qui arrange des livres.
(Bibliogr.) On appelle ainsi celui qui est chargé de la classification, du soin et de la conservation d'une bibliothèque. Ce qu'on a dit du bibliographe, s'applique au bibliothécaire. Après avoir acquis la connaissance des livres, le bibliothécaire doit se faire une méthode facile et lumineuse pour leur classification. Il faut que cette méthode soit simple, claire,...

Toute la définition

Lunier. Dictionnaire des sciences et des arts. Paris, 1805.


Bibliothéconomie


S. f. (bi-bli-o-té-ko-no-mî - de bibliothèque, et du gr. nomos, loi). Art d'arranger, de conserver et d'administrer un bibliothèque. || Peu usité.

Toute la définition

Source: P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


Bibliothèque

S. f. mot grec composé de βιϐλος (biblos), livre, et de ϑηϰη (thêké), dépot, lieu où l'on serre quelque chose.Une bibliothèque est le lieu où l'on trouve une collection de livres classés et rangés dans un ordre, et d'après un système bibliographique quelquonque. L'histoire des bibliothèques pouvoit être intéressante dans un tems où elles étaient peu nombreuses; mais aujourd'hui qu'il n'y a point de villes considérables, en Europe, qui n'ait une ou plusieurs...

Toute la définition

Lunier. Dictionnaire des sciences et des arts. Paris, 1805.


Bibliotique


S. m. (bi-bli-o-ti-ke - du gr. biblia, livres, pris ici dans le sens de livres sacrés, Bible). Ecrivain biblique, auteur d'un commentaire ou d'une traduction de la Bible. || Vieux mot.

Toute la définition

Source: P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


Biblistique


S. f. (bi-bli-sti-ke - rad. Bible). Biliogr. Connaissance des diverses éditions de la Bible.

Toute la définition

Source: P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


Bibliuguiancie

S. m. mot grec composé de βιϐλος (biblos), livre, et de υγίανιϚ (ugiansis), guérison, restauration : restauration des livres.(Bibliogr.) Terme nouveau imaginé par MM. Vialard et Heudier, pour signifier l'art, inventé par eux, de restaurer les livres précieux qui on été endommagés, soit par vétusté, soit par accident. Cet art consiste à blanchir le papier, à enlever toute espèce de taches, à réparerles ravages des vers, à rétablir, dans quelques langue que ce...

Toute la définition

Lunier. Dictionnaire des sciences et des arts. Paris, 1805.


Bibliuguiansie


S. f. (bi-bli-u-ghi-an-sî - du gr. biblion, livre; ugiansis, guérison). Art de restaurer les livres. || Ce mot, barbarement formé (on devrait dire biblygiansie), ne se trouve que dans les dictionnaires.

Toute la définition

Source: P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


Page : Précedent 1 2 [3]
Retour au catalogue de notre librairie :
Toutes les nouveautés