Christophe Hüe - Libraire -


Paris 10e, sur rendez-vous ou par correspondance uniquement - Tel. : 01 48 00 91 59 Contacter le libraire

Christophe Hüe - Livres anciens

Sur rendez-vous ou par correspondance uniquement.


Paris, 75010
21 rue des Messageries
01 48 00 91 59

Facebook Bibliographique Christophe Hüe Livres anciens Twitter Bibliographique Christophe Hüe Livres anciens Flux RSS, Nouveautés, librairie Christophe Hüe - livres anciens google profile, librairie Christophe Hüe - livres anciens


reliures de livres anciens


Aujourd'hui le 18/08/17

1463 livres en ligne.

Christophe Hüe
bibliographique.com
2005-2017

Nos livres sont également visibles sur le site de livres rares ou épuisés :
Livre-rare-book

Validation html5 :
validator.nu
validator.w3.org

Biographies des hommes du livre

Les notices biographiques sont des biographies de bibliographes, éditeurs, libraires, et de personnes que l'on peut qualifier d'hommes du livre, fous littéraires, ... Nous plaçons également ici des familles ayant compté quelques uns de ces personnages.


Page : [1] 2 3 Suivant
ALLO (Paul Charles), relieur


Le relieur Charles Allô est cité par Flety qui indique son décès en 1875.
Cette information est fausse. Cette année là Charles Allô eut un enfant sans vie avec son épouse Louise Henriette Schmitz, d'où peut-être la confusion de Fléty.
En fait Paul Charles Allô, est décédé à Paris 6e à son domicile 39 rue du Four le 30 septembre 1890.
L'officier d'état civil, adjoint au maire qui rédige l'acte se nomme Louis Jules Hetzel, le célèbre éditeur !!
Ce dernier a dû marier, voir naître et mourrir un certain nombre de libraires, relieurs, ... en exerçant ces fonctions dans ce quartier ?
Les déclarants lors du décès sont Francis Saillard, métallurgiste, 9 rue...

Toute la biographie

Etat-civil d'Amiens et de Paris.


ANISSON


Ancienne famille originaire du Dauphiné, établie à Lyon et à Paris, et qui a fourni beaucoup d'hommes qui se sont distingués dans la librairie, l'imprimerie et les fonctions publiques, et dont les derniers ont porté le nom d'Anisson-Duperron. V. les art. suivants.

Toute la biographie

P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


BISCHOP (Nicolas)


En lat. Episcopius (Nicolas), imprimeur célèbre, né en Alsace, vivant à la fin du XVe siècle. Il s'établit à Bâle avec son beau frêre, le fils de Jean Frobel et donna un grand nombre d'édition remarquable par une sévère correction et une grande pureté de caractères. On estime surtout son excellente édition de la Collection des Pères grecs (1529).

Toute la biographie

P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


BRUNET (Jacques-Charles)


Bibliographe français, est né, à Paris, le 2 novembre 1780. Fils d'un libraire, il se livra de bonne heure à l'étude de la bibliographie, pour laquelle il se sentait un goût très-vif, et qui devait faire l'occupation principale de toute sa vie. Il fit d'abord imprimer, en 1802, un supplément au Dictionnaire bibliographique de l'abbé Duclos et Cailleau (1802, t. IV, in-8). Ce travail ayant été favorablement accueilli, il poursuivit avec ardeur ses recherches et publia le Manuel du libraire et de l'amateur de livres (1810, 3 vol. in-8; 4e édit. ; complétement refondue, 1842-1844, 5 vol. in-8). Cet ouvrage, le plus étendu que l'on ait sur cette matière, a été appelé, par le bibliophile...

Toute la biographie

G. Vapereau. Dictionnaire universel des contemporains. Paris, 1865.


BRUNET (Pierre-Gustave)


Littérateur français, né à Bordeaux, le 18 novembre 1807, est membre de l'Académie des belles-lettres de cette ville, où il a été nommé adjoint au maire. Ses publications bibliographiques l’ont fait confondre quelquefois avec son homonyme, M. J. C. Brunet , voy. ci-dessus).
Il s’est occupé particulièrement de recherches sur les divers patois de la France , ainsi que sur la vieille langue française, et a mis en lumière, dans un grand nombre de brochures, des fragments et des extraits d'auteurs anciens devenus fort rares, en les accompagnant de notices intéressantes. Nous citerons entre autres : Recueil d’opuscules et de fragments en vers patois, 1839, in-16); les...

Toute la biographie

G. Vapereau. Dictionnaire universel des contemporains. Paris, 1865.


CAREZ (Joseph)


Typographe et homme politique, né à Toul en 1753, mort en 1801. Il est l'inventeur du clichage, et commença, dès 1786, à imprimer par ce procédé diverses éditions auxquelles il donna le nom d'omotypes. Pendant la Révolution, dont il avait embrassé les principes avec enthousiasme, il fut nommé député à l'assemblée législative par le département de la Meurthe, et rendit, par ses connaissances spéciales, de grands services au comité des assignats. Peu de temps avant sa mort, il avait été nommé sous-prefet de Toul. On a de lui un Alphabet républicain (1793), et l'Ami des jeunes républicains (Toul, 1793).

Toute la biographie

P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


DONDEY-DUPRE (Prosper)


Habile typographe, né à Paris en 1794, mort en 1834. Il a fondé à Paris, pour l'impression de ses ouvrages orientaux, le premier établissement privé, et ses types rivalisaient avec ceux que Londres possédait en ce genre, même avec ceux de notre Imprimerie nationale. Il était l'un des rédacteurs de la Revue britannique. On lui doit aussi quelques écrits en vers et en prose, notamment Eloges dithyrambiques (1819, in-8°).

Toute la biographie

P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


EPISCOPUS (Nicolas)


Imprimeur célèbre. V. BISCHOP.

Toute la biographie

P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


FAULTRIER (Joachim)


Bibliophile français, né à Auxerre en 1626, mort à Paris en 1709. Le talent qu'il montra comme avocat au parlement de Paris le fit remarquer de Louis XIV, qui le signala à Louvois. Chargé par ce ministre de diverses missions importantes, Faultrier s'en acquitta avec autant d'habileté que de bonheur, et fut nommé intendant du Hainaut, fonctions qu'il remplit jusqu'en 1688. A partir de ce moment, il consacra sa vie à la lecture des lettres et forma une précieuse bibliothèque, dont le catalogue a été dressé par P. Marchand.

Toute la biographie

P. Larousse. Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. Paris, (1864-1890).


GALIGNANI (Jean-Antoine et William)


Editeurs français, nés à Londres, le premier le 13 octobre 1796, le second le 10 mars 1798, tous deux naturalisés, sont les directeurs et propriétaires du journal anglais politique et quotidien publié à Paris sous leur propre nom Galignani's Messenger, et fondé par leur père en 1814. Celui-ci, natif de Brescia et familier avec un grand nombre de langues, avait établi à Paris, dès 1800, une librairie anglaise et publié depuis 1808 une revue mensuelle très-importante Monthly Repertory of english Literature, arts, sciences, etc. A sa mort (1821), le Galignani's Messenger prit, entre les mains de ses fils, beaucoup d'extension, devint quotidien et adopta le format des grands journaux de...

Toute la biographie

G. Vapereau. Dictionnaire universel des contemporains. Paris, 1865.


Page : [1] 2 3 Suivant